Compresser et décompresser des fichiers en RAR sans WinRAR sur Mac (Journal d’un Switcher)

Compresser et décompresser des fichiers en RAR sans WinRAR sur Mac (Journal d’un Switcher)

Journal d’un Switcher aborde la question de la compression/décompression des fichiers dans le format RAR pour essayer de copier les fonctionnalités de WinRAR sur Windows.

Introduction

Lors de mon passage au Mac, une chose de mes jours passés sous Windows m’a terriblement manqué, une fonctionnalité que j’utilisais quasiment au quotidien: une façon facile et efficace de compresser mes données. Sur Windows j’étais un utilisateur assidu de WinRAR, qui compresse au format RAR, un format de compression, sans être le plus efficace, qui offre tout de même des taux de compression plus élevé que le zip de base sans pour autant rendre les choses complexes. Le Mac n’est pas dépourvu de fonctionnalités pour compresser, y compris des moyens très facile. En effet, il est possible de cliquer droit sur n’importe quel fichier dans le Finder pour accéder au menu contextuel et la fonctionnalité “Compresser”. La compression se fait en zip et le Mac place dans le même répertoire que les fichiers à compresser, l’archive. Si cette fonctionnalité peut suffire dans de nombreux cas, la compression en zip est loin d’être celle qui minimise la taille des fichiers et donc on peut se retrouver avec des fichiers plus gros que nécessaires. Pour mémoire, le logiciel de compression intégré à OS X, appelé utilitaire d’archive (anciennement Bom Archiver) permet de compresser en zip et permet nativement la décompression en bzip2, cbz, cpgz, cpio, gz, tar, tgz, tbz, tbz2, jar, compress, uuencode et évidemment zip.

Décompresser le RAR sur Mac

Il semble que le format RAR ne soit pas extrêmement populaire sur le Mac au vu des logiciels disponibles. La décompression en RAR n’est pas une fonctionnalité intégrée à OS X comme peut l’être le zip. Il faudra un logiciel pour le faire et le plus évident sera sans doute The Unarchiver, un logiciel tiers mais largement utilisé, qui propose la décompression en RAR mais aussi beaucoup d’autres formats et qui s’intègre discrètement à OS X. Une fois installé, vous pouvez cliquer droit sur un fichier RAR, choisir “Ouvrir avec” et choisir “The Unarchiver.app” et votre archive RAR sera décompressé dans un répertoire à côté de l’archive. D’ailleurs, si The Unarchiver est le logiciel par défaut pour décompresser un fichier RAR, il suffira de double-cliquer sur le fichier RAR pour qu’il soit ouvert et décompressé.

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 18

Décompresser un fichier RAR avec The Unarchiver ou MacPAR

 

Alternativement, je propose aussi un workflow pour décompresser le RAR. Avec vous pourrez à partir du Finder cliquer droit sur un fichier RAR et obtenir du menu contextuel la décompression. Pour l’utiliser, téléchargez le tout en bas de cet article, dans la section “D’autres workflow utiles” puis suivez les étapes décrites dans “Compresser en RAR sur le Mac” pour l’installer.

De plus, pour décompresser en RAR je me fie aussi à un autre logiciel gratuit: MacPAR deLuxe. MacPAR permet non seulement de décompresser le RAR mais surtout sa fonction première est de créer des fichiers de parité et de vérifier que vos archives et fichiers sont intègres. Double emploi donc. Un autre logiciel dans le style est UnRarX.

Compresser le RAR sur Mac

Cependant la question principale est bien la compression en RAR et non la décompression. A ma connaissance, aucune solution facile et efficace n’existe. Il est toujours possible d’utiliser le Terminal en ayant au préalable installé la version en ligne de commande de RAR. Mais ce n’est pas très pratique. J’avais également fait un panorama des logiciels disponibles pour compresser en RAR sous Mac lorsque j’avais écrit cet article sur mon blog en anglais et j’avais trouvé RARMe, qui offrait une interface graphique à la version ligne de commande de RAR. Cependant, je n’avais pas trouvé le logiciel très pratique: il fallait respécifier toutes les options à chaque compression de fichiers et c’était un peu lent. Je n’ai pas recherché si de nouveaux logiciels faisaient les choses mieux aujourd’hui. N’hésitez pas à commenter si vous connaissez un bon logiciel.

Du coup, j’avais décidé d’adopter une solution maison qui permettait de copier les fonctionnalités de WinRAR au maximum: compression en un clic et rapidité. Ce que je voulais c’était choisir un fichier, un groupe de fichiers, un répertoire ou un groupe de répertoire dans le Finder, cliquer-droit dessus et choisir dans le menu contextuel de Compresser en RAR, comme je l’aurais fait pour le faire avec un zip sous Mac, ou avec WinRAR sous Windows. De plus, je voulais une solution transparente, qu’il serait possible d’adapter à vos besoins simplement. Il existe une façon simple d’arriver à ce résultat avec deux outils: la version en ligne de commande de RAR et Automator. La version ligne de commande de RAR est disponible pour le Mac auprès de RARLAB, le créateur du format RAR et de WinRAR. Automator est un logiciel intégré au Mac qui permet d’automatiser de nombreuses tâches et de créer des workflows. Je reproduis donc cette solution ici, qui est légèrement différente en fonction du système installé sur votre ordinateur: Snow Leopard d’un côté et Lion et Mountain Lion de l’autre.

Première étape: installer RAR

La première étape est commune: il faut aller chercher la version ligne de commande de RAR sur internet. Il faut donc récupérer RAR pour OS X sur le site de RARLAB en suivant ce lien: RAR pour OS X.

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 1

Récupérer RAR pour OS X sur le site de RARLAB

 

Ce que vous téléchargez est en fait un groupe de fichiers compressé en gz, une fois téléchargé il suffit de double-cliquer sur le fichier pour obtenir un répertoire appelé “rar”, dans lequel se trouve deux programmes qui nous intéressent: en premier lieu la version ligne de commande de RAR appelé rar et plus marginalement l’équivalent pour décompresser appelé unrar:

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 02

RAR pour Mac arrive dans un fichier compressé qui contient deux applications rar et unrar

 

Il est très important de d’assurer que le répertoire qui contient ces deux programmes en ligne de commande s’appelle bien “rar” en minuscule. Il faut maintenant prendre ce répertoire entier et le placer dans votre répertoire des Applications, comme vous le feriez pour installer une application (si vous ne savez pas comment faire, je vous conseille ce post):

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 03

Il faut déplacer le répertoire rar dans le répoertoire des Applications

 

Une fois, ce déplacement fait, le répertoire “rar” doit apparaître au milieu des autres applications comme sur la capture ci-dessous:

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 04

La répertoire rar au milieu des autres applications

 

Seconde étape: installer le workflow

La compression en RAR sera assurée par un petit AppleScript (que vous pouvez éditer si nécessaire), lui même à l’intérieur d’un workflow Automator, activé sous la forme d’un service pour pouvoir apparaître dans le menu contextuel en cliquant droit. Ca a l’air compliqué mais ça ne l’est pas. Il suffit dans un premier temps de télécharger le workflow à cette adresse: Workflow compresser en RAR. Il s’agit d’un fichier zip qui une fois décompressé contient le workflow:

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 06

Le fichier zip contient le workflow Compresser en RAR.workflow

 

Installation sur Lion et Mountain Lion

Sous OS X Lion et Mountain Lion, installer le workflow est très simple: il suffit de double-cliquer dessus. Sous Mountain Lion, cela risque de ne pas marcher par défaut en raison des nouvelles mesures de sécurité. Pour contourner ce problème aller dans les préférences systèmes: Menu Pomme>>Préférences Système…

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 07

Accéder aux Préférences Système

 

Puis choisir Sécurité et confidentialité:

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 08

Choisir Sécurité et confidentialité

 

Dans l’onglet “Général“, dans la section “Autoriser les applications téléchargées de:”, sélectionner “N’importe où“:

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 09

Sous Mountain Lion il faut autoriser l’exécution du workflow

 

Une fois le workflow installé, n’oubliez pas de retourner dans “Sécurité et confidentialité” pour remettre l’option que nous venons de modifier à sa valeur par défaut.

Une fois cette étape (que les utilisateurs de Lion peuvent sauter) réalisée, il suffit de double cliquer sur le fichier workflow que nous avons téléchargé tout à l’heure, “Compresser en RAR.workflow”. Une fenêtre devrait apparaître pour vous proposer plusieurs options: “Ouvrir avec Automator”, “Annuler” ou “Installer”:

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 10

Choisir Installer pour installer le workflow

 

Choisir “Installer”. En installant, voici ce qui se passe automatiquement: OS X crée un répertoire Services dans le répertoire “/user/votrenom/Library” et déplace le workflow dedans. Un service est une fonction accessible à partir de divers endroits dans le système et notamment dans le menu contextuel en cliquant droit.

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 11

Le workflow est désormais installé comme service

 

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 12

Le workflow est désormais dans le répertoire des services

 

Installation sur Snow Leopard

Sous Snow Leopard, l’installation est un peu plus compliquée mais à peine: il faut placer vous même le workflow dans le bon répertoire. Rendez vous dans votre répertoire Maison ou Home, celui qui porte le nom que vous avez donné lorsque vous avez installé le système. Accéder à présent au répertoire “Bibliothèque” (le nom système de ce répertoire est Library). Vérifier si un répertoire nommé “Services” existe. S’il n’existe pas, créez le en l’appelant exactement “Services”:

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 05

Vérifier l’existence d’un répertoire Services

 

Il faut à présent placer le fichier workflow dans ce répertoire nouvellement crée:

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 12

Il faut placer le workflow dans le répertoire Services

 

Pour que le workflow/service fonctionne, vous devrez peut-être redémarrer votre système.

Troisième étape: utiliser le workflow comme service

Maintenant que le workflow est installé, son utilisation est simple, en fait son utilisation se rapproche de l’utilisation de WinRAR sous Windows. Par exemple, vous pouvez sélectionner un (ou plusieurs) fichier/répertoire, cliquer droit sur la sélection, accéder au menu contextuel à la partie Services et vous devez avoir la nouvelle possibilité “Compresser en RAR”

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 15

Compresser en RAR apparaît maintenant en cliquant droit

 

Par défaut la compression en RAR utilise plusieurs options. La commande rar utilisée est la suivante:

rar a -y -s -m4

Le “a” est pour l’ajout de fichiers le “-y” est pour accepter par défaut toutes les requêtes que rat pourrait avoir, “-s” est pour créer une archive solide et “-m4” pour employer une bonne compression, une option “-m5” utilise à présent pour utiliser la meilleure compression possible. Vous pouvez à tout moment accéder au répertoire Services pour voir et modifier le workflow (ceci est totalement facultatif et réservé aux utilisateurs avancés): double cliquer dessus et faire “Ouvrir avec Automator”:

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 14

Vous pouvez ouvrir le workflow avec Automator si vous souhaitez l’éditer

 

Pendant la compression, une roue dentée apparaît à côté de l’horloge (souvent ça va trop vite pour l’apercevoir mais si vous compressez de gros fichiers, la roue va apparaître):

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 16

Une roue dentée apparaît lorsque la compression fonctionne

 

Si vous souhaitez annuler la compression, vous pouvez cliquer sur cette roue dentée et choisir l’option d’annulation.

Une fois compressé, une archive apparaît dans le même répertoire que les fichiers que vous avez voulu compresser:

Journal d'un Switcher, Compresser en RAR 17

Une archive compressée en RAR apparaît

 

La convention de nommage de ce fichier est la suivante: si vous compressez en RAR un seul fichier/répertoire alors il sera nommé comme ce fichier/répertoire plus l’extension rar. Si vous compressez plusieurs fichiers/répertoires, le fichier archive sera commé “archive.rar” avec éventuellement un numéro.

D’autres workflow utiles

Voici d’autres workflows à installer sur le même principe qu’au dessus et qui peuvent se révéler utiles:

  • Un workflow pour compresser en RAR avec mot de passe
  • Un workflow pour compresser en RAR et faire plusieurs volumes dont vous spécifiez la taille
  • Un workflow pour compresser en RAR avec un timestamp: le nom du fichier compressé reprend la date et l’heure de la compression. Utile pour ranger et classer des fichiers ou faire des backups
  • Un workflow pour splitter avec RAR: ce workflow fait plusieurs volumes comme le workflow “compresser en RAR et faire plusieurs volumes”. En gros il ne fait que découper un fichier en plusieurs tout en gardant le format RAR, mais ne compresse pas. C’est utile par exemple lorsqu’on a un gros fichier et qu’on souhaite le faire rentrer sur plusieurs clefs USB ou que votre disque dur externe est formaté en FAT32 et n’accepte pas les fichiers plus gros qu’une certaine taille.
  • Un workflow pour décompresser le RAR: ce workflow permet de décompresser un fichier RAR à la fois.

N”hésitez pas à laisser vos commentaires et questions sur ce sujet.

 

Note: cet article est une adaptation de mon post en anglais: Data compression in Mac OS X

Si les autres fonctionnalités d’Automator vous intéressent, vous pouvez aussi lire notre article Ajouter un watermark (filigrane) à un document PDF qui utilise Automator pour décompresser rapidement les fichiers rar avec une option dans le menu du clic droit.

———————————–

Journal d’un Switcher est une chronique régulière d’Ohmymac tenue par le bloggeur Dann:

Votre meilleur ami vous a titillé pendant des années et ce jour est enfin arrivé… vous avez décidé de donner sa chance à cette chose inconnue et étrange appelée un Mac. Croyez-moi avec le temps, vous apprendrez à adorer votre Mac. Mais au début, quand on vient de l’univers Windows, même les toutes petites choses peuvent se révéler frustrantes, tout simplement parce que toutes nos habitudes ont été formées sous Windows. Journal d’un Switcher vous accompagne dans vos premiers pas.

Editeurle bloggeur Dann a accepté de tenir cette chronique régulière sur Ohmymac relatant son expérience du passage de l’univers PC sous Microsoft Windows à ses premiers pas sous Apple et Mac. Dann s’adresse donc la plupart du temps à des débutants sous Mac et explique tout en détail.

———————————–

Partager:

Pour continuer....

Transformer vos PDF en slides de présentation Keynote sur votre Mac

Transformer vos PDF en slides de présentation Keynote sur votre Mac

iOS 14: activer et utiliser la reconnaissance des sons

iOS 14: activer et utiliser la reconnaissance des sons

iPhone: contrôler l’intensité de la LED sur votre torche

iPhone: contrôler l’intensité de la LED sur votre torche

Créer un nouveau fichier texte à l’emplacement actuel du Finder sur OS X

Créer un nouveau fichier texte à l’emplacement actuel du Finder sur OS X

9 Comments

  1. Bonjour,
    comment fait-on pour rajouter le mot de passe d’un fichier crypter dans le workflow “décompresser en .rar” ?
    Merci beaucoup.

    Marc

    • Bonjour,
      Normalement, il faut ouvrir le workflow avec Automator, aller tout en bas et remplacer la ligne:
      do shell script “cd ” & archiveDir & “;/Applications/rar/unrar e -y ” & myword
      par
      do shell script “cd ” & archiveDir & “;/Applications/rar/unrar e -y -pmotdepasse ” & myword

      et remplacer motdepasse par votre mot de passe. Je n’ai pas testé ceci mais c’est ce que disent les instructions de ligne de commande d’unrar donc je suppose ça doit marcher.

      Serge

  2. Bonjour,je joue beaucoup aux jeux-vidéos (dont minecraft), et;pour installer ce qu’on appelle “mods”(pour modifier le jeu),j’ai besoin de modifier le fichier .jar de minecraft en l’ouvrant avec winrar/zip sur WINDOWS.mais,unrarX, rar,unarchiver ,l’utilitaire d’archive oar défaut et d’autre,ne font que décompresser et compresser les fichier Rar/zip/etc…

    Savez-vous si il existe un logiciel VRAIMENT équivalent a WinRar/zip ?????

    • Il n’y a pas d’équivalent à Winrar sous Mac. Mais si vosu avez vraiment besoin de Winrar, vous pouvez l’installer sur votre Mac avec un Wrapper. Ce sera comme sous windows mis à part l’intégration au Finder (qui est le sujet de cet article). Voici un lien:
      http://portingteam.com/files/file/5798-winrar/

      L’équipe Ohmymac

  3. Super tuto !

    Mais j’aimerais savoir si tu peux mettre à disposition :

    – Un workflow pour décompresser en RAR

    merci d’avance

    • Bonjour,
      j’ai ajouté un workflow pour décompresser le RAR. Il est tout en bas de l’article dans la section “D’autres workflow utiles”. Pour l’installer il suffit de suivre le tuto dans “Compresser le RAR sur Mac”.

      @+

      • If RAR ist protected with a Password, your decompression Script don’t work. Can you tell me how i must edit the script to become a prompt for ask the password? I don’t habe ever the same password.

        • Hi,
          we made the decompression script because someone asked us to. But many software will decompress RAR without any problem (the issue is with compression not decompression). So instead of using the script I would recommend using a good decompression software. The OS X built-in decompression software (The Unarchiver) will do it fine (right click the RAR archive, select Open with and select The Unarchiver, and there should be a promote for the password if archive is password protected). But if you look for a specially good decompression soft that can also compress in the very efficient format 7zip (7z), we would definitely recommend Keka.

          Best

          SK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *