Apple: on achève bien les technologies !

Apple: on achève bien les technologies !

NewImage
Apple a une capacité quasi prémonitoire pour détecter et éliminer les technologies prochainement obsolètes, souvent des années avant que cela n’arrive et avant la concurrence. Mais est-ce une façon désagréable de nous donner un aperçu du futur ou Apple crée-t-elle son propre futur de cette façon avant de l’imposer à tout le monde ?

On pourrait presque en faire un adage: si Apple abandonne une technologie, celle-ci a certainement signé son arrêt de mort. Peut être pas demain, peut être pas après demain, mais bientôt. Les exemple sont multiples. Apple a abandonné la disquette Floppy avant tout le monde en 1998, et à l’époque on avait crié à la folie. Il n’a fallu que quelques années pour que le Floppy tire sa révérence. Plus récemment, Apple a décidé de priver ses appareils mobiles, iPhone et iPad, de la technologie Flash d’Adobe. Quelques mois plus tard, Flash est moribond au point que même Adobe n’y croit plus. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, rappelez-vous des disques durs SCSI, des ports série ou des modems autant de technologies qu’Apple a tué avant tout le monde et qui aujourd’hui sont soit mortes, soit marginales.

L’ennui avec Apple c’est la radicalité. Quand la firme abandonne, c’est unilatéral, non négociable et pour tout le monde pareil. Donc quand vous avez passé des années à amasser une videothèque DVD et qu’Apple décide de se passer des lecteurs optiques dans ses ordinateurs portables (pour le moment le Superdrive reste disponible sur certains modèles, mais les intentions d’Apple sont claires), la décision vous reste en travers de la gorge. D’autant qu’Apple n’a jamais endossé le format Blu-Ray. Idem, si vous êtes musicien ou vidéaste et que vous avez acheté des appareils FireWire, vous ne voyez pas d’un bon oeil quand Apple vous annonce ou vous fait sentir que cette technologie est appelée à mourir. Pour ceux qui n’auraient pas compris, selon l’adage précédent, les disques optiques (DVD et Blu-Ray), les disques durs à plateaux, et le FireWire sont donc prochainement appelés à disparaître. Ces technologies seront remplacées, respectivement par, rien ou plus exactement du contenu dématérialisé, les disques durs SSD et le Thunderbolt. En comparaison, d’autres sociétés sont suiveuses, c’est à dire adoptent les technologies plus tard, ou ne les créent pas, mais continuent à les rendre disponibles aux consommateurs plus longtemps ou sont bien moins radicales. Apple c’est en quelque sortes le rasoir d’Occam appliqué à la technologie.

Cependant, aussi énervant que cela puisse être, l’approche d’Apple est bien celle d’un leader technologique. Celle-ci permet d’accélérer le changement technologique et l’adoption de nouvelles technologies. Cela permet par exemple de ne pas encombrer les capacités de productions mondiales avec des technologies en fin de vie pendant des années. De la même façon, un acheteur Apple n’est en général pas lésé. Quand il achète un nouveau produit Apple, il obtient un objet qui contient des technologies résolument tournées vers l’avenir, dont l’obsolescence technologique n’est pas pour demain.

Il y a bien évidemment eu de rares exceptions. Apple, après avoir quasiment introduit la souris au grand public, n’a jamais cru à la souris deux boutons. Jusqu’aujourd’hui le second bouton (et a fortiori le troisième et les suivants) est une hérésie pour la firme. Pour preuve, les trackpads Apple ne contiennent de fait qu’un bouton et il faut faire une manipulation (simple et pratique) pour faire un clic droit. Sur ce sujet Apple n’en a jamais démordu mais pour le moment n’a pas encore réussi à tuer ce second bouton. Mais il semble qu’Apple arrivera sans doute à ses fins un jour et probablement en tuant la souris elle-même: les Magic Trackpads, le multitouch, les écrans tactiles… tout semble tourné dans ce sens. Par ailleurs, ces exceptions vont devenir de plus en plus rares vu la configuration actuelle du marché. La domination du PC et de Windows a été sans partage ces 20 dernières années, avec Apple jouant un rôle d’arrière plan. Mais nous sommes entrés dans l’ère post-PC. Dans cette nouvelle ère, Apple est en position de force avec ses technologies et ses appareils, et a plus que jamais la capacité de les imposer à tout le monde, au delà des frontières anciennes.

Pour finir, voici selon nous un panorama des technologies qu’Apple est en train d’abandonner au profit de nouvelles ou de tuer avec ses propres technologies, pour que vous puissiez vous préparer. Comme noté précédemment, les disques et les lecteurs optiques (DVD, CD, Blu-Ray, etc.), le disque dur, Flash et le FireWire pour commencer. A cela on peut ajouter l’écran basse et haute résolution. Avec l’introduction de l’écran Retina, nos écrans actuels vont vite nous sembler des objets préhistoriques. Le téléphone portable en fait également partie. Apple a réinventé le smartphone avec l’iPhone et nos téléphones portables petit écran avec clavier sont sur la touche. Les logiciels boîte que l’on achète au magasin sont aussi en voie de disparition. La création de l’App Store, puis du Mac App Store, suivi de tous les stores concurrents ont tué la distribution traditionnelle de logiciels au profit du dématérialisé. Les consoles de jeu portable sont également en danger de mort. Les smartphone Apple et concurrents et leurs catalogues de jeux bas prix, ont été un coup très dur envers les Nintendo DS, 3DS et autres Sony PSP. Il est difficile de croire que ces consoles portables vont faire un come-back. Les netbook, les ultrabook et peut être même l’ordinateur portable ou l’ordinateur type PC lui même sont sur la sellette. Avec l’iPad et les tablettes qui ont suivi, l’ère post-pc est en marche. Avec des portables comme le MacBook Air, le marché est irrespirable pour la concurrence et les modèles alternatifs. L’appareil photo compact est aussi moribond. Avec la qualité croissante des appareils photo de smartphone, iPhone en tête, l’adage qui veut que le meilleur appareil photo est celui que l’on a sous la main est plus que jamais vérifié. Pour preuve, l’iPhone arrive sans cesse en tête de l’appareil photo le plus utilisé sur Flickr. Nous en avons certainement oublié au passage, comme le dictaphone, le baladeur musical ou peut être le GPS de voiture. N’hésitez pas à nous signaler nos oublis et vos remarques dans vos commentaires.

Image:tctechcrunch2011

Partager:

Pour continuer....

Transformer vos PDF en slides de présentation Keynote sur votre Mac

Transformer vos PDF en slides de présentation Keynote sur votre Mac

iOS 14: activer et utiliser la reconnaissance des sons

iOS 14: activer et utiliser la reconnaissance des sons

iPhone: contrôler l’intensité de la LED sur votre torche

iPhone: contrôler l’intensité de la LED sur votre torche

Créer un nouveau fichier texte à l’emplacement actuel du Finder sur OS X

Créer un nouveau fichier texte à l’emplacement actuel du Finder sur OS X

2 Comments

  1. Effectivement, d’accord sur tout, mais Apple propose souvent des alternatives. Par exemple, le modèle non retina des ordinateurs est en vente encore aujourd’hui, à un prix inférieur.
    De plus, le lecteur optique peut s’acheter à part si on souhaite toujours l’utiliser (je l’ai acheté d’ailleurs cette après-midi, et j’avoue qu’il fonctionne simplement, et est plutôt joli, au moins en attendant d’avoir plus de films sur iTunes, car le lecteur disque me sert principalement pour les DVD, et les extractions de musique, mais j’achète tout sur iTunes maintenant, donc c’est plutôt en attendant d’avoir une grosse médiathèque sur iTunes).

  2. Dans cette nouvelle ère Apple doucement se laisse dépasser. Elle abandonne les technos avant tout le monde, comme le capitaine du concordia. Lecteur carte sd sur téléphone, batterie non amovible, FireWire alors que le matos de musique vaut 5 fois le prix de l’ordinateur. Apple enleve un peu trop, y’ a un moment faut penser au client, cad au roi. Des compacts photos x10 de moins en moins chers et qui tiennent dans le sac de madame empêchent les Smartphones de rafler la mise.
    Nous allons dans le sens du plus petit, c’est surtout un fait technologique ( adieu tour ),pour le reste l’avenir me semble plus incertain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *