Publicité
Publicité

Bardbarian, le test: un mélange de Tower Defense, d’arcade, de shoot et d’action-RPG

Bardbarian

Nous testons Bardbarian, un jeu rock'n roll à la croisée de plusieurs genres.


Pour présenter Bardbarian, imaginez que vous êtes dans un jeu de Tower Defense mais que les tours au lieu d'être placées et immobiles bougent avec votre héros et qu'au lieu d'être des tours il s'agit d'archers, de mages, de guérisseurs et autres combattants (12 au total). Concrètement au début de chaque partie, votre héros doit utiliser ses points musicaux (oui ses points musicaux) pour appeler à lui son équipe de combattant, au départ 3 au maximum. Votre héros ne combat pas et c'est à vos combattants de se placer autour de lui pour à la fois le protéger et attaquer les ennemis. Ces derniers arrivent en masse de l'autre bout de la map comme dans un Tower Defense standard. Mais la map est une grande plaine ouverte donc au fur et à mesure que les ennemis arrivent il faut déplacer le héros et son équipe au plus proche d'eux pour pouvoir les attaquer. Heureusement pour vous aider un mini radar repère les ennemis sur la map. Les ennemis sont variés et plus ou moins coriaces et vous attaquent avec divers projectiles ou vous foncent dessus. Mais au final pourquoi attaquer ces ennemis ? Eh bien si vous ne faites rien ces derniers essayent de vous tuer ou courent vers votre côté de la map et s'en prennent au cristal de la ville. Quand le cristal est détruit c'est game over ! L'autre façon de perdre est la mort du héros. Dans les deux cas, au début du jeu cela peut arriver rapidement. Il y a donc un tas d'améliorations à acheter avec l'argent que les ennemis morts ont laissé. Voici une liste non exhaustive:  améliorer la résistance, la vitesse ou d'autres caractéristiques du héros, améliorer le cristal ou d'autres bâtiments de la ville, améliorer vos combattants, acheter l'aide des habitants de la ville, etc. Il y a d'ailleurs deux personnages secondaires fort utiles: la mascotte de la ville et l'ivrogne. Le premier est une sorte de raton laveur qui vous accompagnera et ramassera les pièces pour vous, l'autre est juste un ivrogne qui vomit sur la map et ralentit les ennemis... c'est fin :-D. Signalons que le jeu dispose d'un mode histoire et d'un mode défi. Ce dernier propose des challenge comme un mode survival ou infini. L'essentiel du jeu se passe dans le mode histoire qui est séparé en moments de la journée avec pour chacun un certain nombre de vagues d'attaques. A la fin de chaque tableau du mode histoire vous aurez d'ailleurs à combattre un boss et vous débloquerez de nouveaux combattants pour votre équipe.

Nous avons oublié un aspect de Bardbarian: son scénario, car il y en a un. Vous êtes Brad, le barbare local de votre village mais vous en avez marre des combats... Du coup vous vous mettez à la musique. En deux temps trois mouvements vous transformez votre hache en luth et accumulez des points musicaux pour appeler vos combattants. Ces talents musicaux peuvent aussi vous aider autrement car vous pouvez utiliser ces points pour temporairement améliorer vos attaques, votre défense ou votre vitesse. Les points musicaux s'accumuleront au fur et à mesure du temps et certains ennemis en laissent tomber tout comme vos alliés tombés au combat. De plus, en évitant les attaques des ennemis vous pourrez sortir un super solo de luth qui assommera les ennemis alentours.

Niveau défauts, nous avons trouvé que la progression du jeu était trop corsée. Dès le début des ennemis difficiles à battre et des boss coriaces sont proposés. Il faut alors faire beaucoup de fois les mêmes niveaux pour accumuler de l'or et améliorer personnages, combattants, etc. Nous suspectons que c'est pour inciter le joueur à acheter la monnaie du jeu. C'est de bonne guerre dans ce type de jeu mais comme le jeu est payant nous aurions préféré une progression plus souple. A côté de cela le jeu est peut être un peu court en mode histoire. Nous avons aussi noté un petit vide graphique côté map. En effet c'est une grande plaine verte vide au départ et le village est tout autour. Le tout est bien dessiné mais en cours de jeu on voit surtout beaucoup de vert.

Mis à part ces quelques défauts, nous avons trouvé que Bardbarian mêlait habilement les éléments de Tower Defense, d'action-RPG voire de shoot. Pour nous la composante Tower Defense est la plus importante dans l'esprit même si vous ne placerez aucune tour et que l'aspect stratégie est différent. C'est donc un point de vue original sur le genre. Bardbarian est un jeu fun et coriace avec un scénario un peu barré dont nous ne voyons pas de raisons de se priver.

Pour

  • Fun à jouer
  • Stratégie, action et shoot tout à la fois
  • Pas mal d'améliorations des combattants et du reste
  • Des boss coriaces
  • Bonne musique ambiance rock et des riffs de guitare !

Contre

  • Progression un peu trop corsée au début
  • Map un peu vide parfois
  • Mode histoire sans doute un peu court
  • Graphismes
    B
  • Contrôles
    B
  • Durée de vie
    C
  • Musiques et sons
    B
  • Histoire
    C
  • Notre note
    15/20

Bardbarian mêle habilement le Tower Defense, l'action-RPG et le shoot et propose un mix de stratégie et d'action qui détonne.

Disponible sur: iPhone, iPad, iPod Touch.

Prix

0,89  €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter