Révolutionnaires sur réseaux sociaux : les cocus des révolutions arabes ?

Révolutionnaires sur réseaux sociaux : les cocus des révolutions arabes ?

Le rôle qu’ont joué les réseaux sociaux et notamment Facebook dans les révolutions tunisiennes et égyptiennes a été largement médiatisé. Certains ont même parlé de “révolution Facebook”. Un an et demi après le début de la première révolution arabe en Tunisie, revenons sur le rôle joué par les réseaux sociaux et sur le rôle actuel des acteurs de cette dimension des révolutions arabes.

Tout d’abord, au regard de ce qui s’est ensuite passé au Yemen, en Libye (deux autres révolutions ayant conduit à un changement de régime) et en Syrie, il s’avère que Facebook n’a pas été un outil toujours nécessaire au succès des révolutions. Ensuite, au regard des résultats électoraux en Tunisie et en Egypte, on comprend mieux le rôle joué par les révolutionnaires des réseaux sociaux. Ces révolutionnaires faisaient souvent parties des catégories les plus éduquées et souvent aisées de la population. Conscients de l’anormalité des régimes autocratiques de leurs pays, ils ont exprimé la revendication “libérale” (au sens politique plus qu’économique) des révolutions. Ils ont joué un rôle de bascule sociologique en complément avec d’autres institutions auxquelles ils pouvaient aussi appartenir (syndicats/associations d’avocats, de médecins, d’universitaires, de mineurs…).

Il est intéressant de noter que les régimes renversés avaient bien conscience du danger que pouvaient représenter les réseaux sociaux. Mais les tentatives de censure sont arrivées trop tard, et il devenait délicat de bloquer un outil du quotidien utilisé par les enfants même de la “classe oppressante”. Une autorisation limitée à certains privilégiés n’aurait pas eu de sens car un réseau social par essence n’a d’intérêt que si un grand nombre de personnes y participe. Ainsi, le moment venu, les réseaux sociaux ont servi d’outil de mobilisation à une partie de la jeunesse. Mais il ne faut pas oublier qu’au final, les révolutions de Tunisie comme d’Égypte ont abouti grâce à la convergence avec des revendications populaires plus axées sur l’économie. En Égypte, les frères musulmans n’ont pas eu besoin de Facebook pour envoyer leurs masses de militants sur la place Tahrir. Après les élections, on a vu que les jeunes révolutionnaires “en réseau” et leurs parents qui se sont aussi connectés, se sont rendu compte de la réalité sociologique de leur pays : le poids démographique des masses pauvres recherchant une réponse politique sécurisante, masses mettant au second plan les questions sociétales. Illustration amère de la “Myopie des réseaux sociaux” : même si mes 1000 amis pensent comme moi, ce n’est en rien un échantillon représentatif du “pays réel”.

Aujourd’hui, nombre de ceux qui ont lancé les révolutions sur les réseaux sociaux semblent déçus voire se sentent “cocus” :

– En Égypte, le second tour de la présidentielle va opposer un frère musulman à un bras droit du président déchu ayant promis le retour à l’ordre.

– En Tunisie, les islamistes “modérés” essaient de se poser en force d’équilibre entre salafistes et forces laïques. Ce qui les conduit, par exemple, à prôner une censure artistique vis à vis de toute œuvre “provocatrice”.

Au-delà des évolutions politiques, il restera à voir dans la durée, comment les révolutions auront changé les rapports à la culture politique : tolérance à l’égard de la censure et de la corruption, diffusion de l’OpenGov, goût pour le débat, manifestations… Or, sur ces questions, un certain optimisme peut être de mise : pluralité accrue des médias, efforts en matière de transparence, manifestations fréquentes, débats politiques ouverts … Les révolutionnaires des réseaux sociaux tiennent peut-être là leur victoire.

Ecrit en collaboration avec Ziad MALAS.

Partager:

Pour continuer....

Obtenir les fonds d’écran officiels OS X 10.10 Yosemite et iOS 8 en résolution maximale pour Mac, iPhone et iPad

Obtenir les fonds d’écran officiels OS X 10.10 Yosemite et iOS 8 en résolution maximale pour Mac, iPhone et iPad

Selon Intel, Windows 8 va être commercialisé avant d’être prêt

Selon Intel, Windows 8 va être commercialisé avant d’être prêt

Alerte de sécurité Facebook: vos messages privés peut être exposés

Alerte de sécurité Facebook: vos messages privés peut être exposés

Wii U, la prochaine console de salon de Nintendo sera commercialisée le 30 novembre 2012

Wii U, la prochaine console de salon de Nintendo sera commercialisée le 30 novembre 2012

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *