Publicité
Publicité

La FCC pense enquêter sur les effets cancérigène des radiations émises par nos téléphones portables

La FCC pense enquêter sur les effets cancérigène des radiations émises par nos téléphones portables

La FCC, l’autorité américaine chargée des télécommunications (l’équivalent de l’ARCEP en France) serait susceptible de mener une enquête sur les méfaits des radiations émises par nos téléphones portables.

 

La question centrale sera de déterminer si les radiofréquences utilisées par nos appareils mobiles sont potentiellement à l’origine de cancers, et de ce fait, si ces appareils doivent être contrôlés plus strictement. Pour le moment, il ne s’agit que d’une proposition et les membres de la FCC doivent approuver formellement l’enquête. Un autre volet de cette potentielle enquête propose aussi de relever le niveau de vigilance en ce qui concerne les appareils utilisés par les enfants. Si l’enquête est approuvée, il s’agira de la première de cette envergure menée sur le sujet par la FCC en 15 ans.

Cette nouvelle arrive alors qu’un certain nombre d’autres études s’accumulent et attirent l’attention sur les risques de cancers du cerveau suite à une exposition prolongée à ces ondes. Cependant, le débat sur la nocivité des ondes est loin d’être tranché, justement car il manque des études concluantes et capables de faire office de référence absolue. Selon un commissaire de la FCC: « les évidences scientifiques les plus solides que nous ayons tendent à montrer qu’il n’y a pas de lien causal entre l’utilisation des téléphones portables et les cancers du cerveau. Cependant, nous jugeons plus prudent de réévaluer nos méthodologies et nos procédures de temps à autre, à condition que cela ne crée pas des inquiétudes non fondées de la part des utilisateurs de mobiles ». Derrière ces affirmations, on aperçoit l’opposition frontales entre les industriels du secteurs d’une part et les associations et professionnels de la santé d’autre part, qui se déchirent sur un sujet qui mériterait un arbitrage gouvernemental basé sur des éléments scientifiques incontestables.

D’après les observateurs renseignés sur ce sujet, l’enquête de la FCC devrait être approuvée et serait donc menée. Cependant, cela ne déboucherait pas de manière évidente sur un changement de la régulation. Le message de la FCC est pour le moins ambigu sur la nature et les utilisations de cette enquête puisqu’un autre officiel a prévenu qu’aucune nouvelle règle s’appuyant sur les résultats de cette enquête précise ne viendrait s’ajouter à celles existantes…

Pendant ce temps, l’absence d’études d’autorité dans le domaine n’a pas manqué d’alimenter les légendes urbaines et les craintes diverses. Dans un genre décalé, on se rappelle encore de cette video (qui est un bien sûr un fake) qui avait fait le buzz, où on voit des amis faire du pop-corn avec les prétendues ondes de trois téléphones portables:

Source: FCC
Image: FCC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Annonce